Les œuvres en plein air de Naoshima

Une île insolite avec ses œuvres de grands maîtres en plein air

Naoshima est une petite île japonaise de la mer intérieure de Seto. Elle est mondialement connue pour ses musées d’art contemporains et ses œuvres disséminées dans la « nature ».
Cette petite île qui a longtemps vécu de l’industrie du raffinage était sans attrait et point touristique jusqu’à la fin des années 80′, lorsque le maire et un homme d’affaire, Tetsuhiko Fukutake, fondateur de l’entreprise Benesse décida d’y remédier. Ce dernier s’associa au célèbre architecte Tadao Ando pour transformer l’endroit en un temple de l’art contemporain où se mêlent les éléments de la nature et architecture. Comme maison Benesse, hôtel de luxe mais aussi musée d’art contemporain ses installations artistiques attirent les visiteurs du monde entier. (Le musée Chichu, les bains « I love you, le musée Ando »…). Sur la côte sont dispersés les œuvres de  Yayoi Kusama : une courge jaune à pois (qui reste l’oeuvre emblématique de l’île) et une courge rouge à pois. Mais aussi de Niki de Saint Phalle, Karen Appel,
Certains touristes viennent juste visiter pour la journée. D’autres y passent une ou deux nuits. Attention, il y a peu d’hébergements et de restaurants ouverts la nuit.
Voici quelques œuvres outdoor que vous pouvez contempler en vous baladant en plein air…

 

 

 

 ○ Informations ○


Comment y aller ? Il faut se rendre à la station Uno en prenant le JR. Puis prendre le bateau à Uno (3 € environ, 20 minutes). Vous pouvez louer un vélo électrique ou non pour circuler sur l’île. Un bus relaie aussi les différents sites. Vous pouvez aussi venir en voiture avec le ferry.
Bon à savoir : les îles voisines Teshima et Inujima accueillent elles aussi des œuvres éphémères et musées.

 

 

Naoshima Bath – I♥湯 (I love Yu) de Shinro Ohtake

La maison Benesse

« Frog and Cat » de Karel Appel

« Le banc », Niki de Saint-Phalle

« Cloud-Shaped Pavilion », de SANAA

 Le Pavillon Polyhedral de Sou Fujimoto

On s’improvise « artiste »…

« Pumpkin playhouse », Yayoi Kusama

 

Yellow Pumpkin, Yayoi Kusama