Roman : « Le livre sans nom » Anonyme

livre-sans-nom-02

Un polar rock’n’roll, drôle, délirant, déjanté et fantastique. Un OVNI…

Le livre d’action parfait à emporter sur une île qui vous transporte vers un univers complètement déjanté avec une histoire improbable, des personnages hauts en couleur le tout éclaboussé par pas mal d’hémoglobine…
Seul défaut : il est trop court.
J’ai été marquée par le début de ce livre au caractère cinématographique avec de multiples clins d’œil jouissifs au monde des séries TV (Buffy contre les Vampires juste pour ne citer qu’un exemple…) et aux films cultes. Dans ma vie de lectrice, ce fut la première fois que j’ai été emportée pas l’histoire dès les premières lignes. Il démarre au quart de tour et m’a fait irrémédiablement penser à la scène où apparaît Quentin Tarentino en client de bar dans le film « Desperado » de Roberto Rodriguez. Je n’ai plus jamais lâché le livre même si je n’ai pas trouvé de chapitre aussi fort et long que le premier.

L’intrigue se déroule dans une petite ville du fin fond de l’Amérique mettant en scène un serial killer fan de bourbon : le bourbon Kid qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom. Le roman démarre comme un western contemporain qui évolue progressivement vers un tout autre univers avec une sacrée énigme en guise de fil rouge.

Ce livre est un festival JUBILATOIRE avec des répliques cultes qui mitraillent !
L’aura du livre est renforcé par un mystère : l’auteur est anonyme. Un livre sans titre, sans auteur ce n’est définitivement pas ordinaire.
Si certaines rumeurs évoquent Quentin Tarantino comme hypothétique auteur, on ne connait toujours pas son identité qui sait bien mieux se cacher que les Daft Punk…

♦ Informations ♦

Pages 460 pages
Genre roman noir, fantastique, western, humour, décalé, book addict, culte
Année  2007
Éditeur   Sonatine
Prix livre de poche 7,60 €
Page Facebook Bourbon Kid
Avis  [usr 4 max= »5″ text= »false » img= »03.png » size=20]


 

 

 

 

livre-sans-nom-01livre-sans-nom-05