Île de Phu Quoc, Vietnam – ASIE

bao-sao-02

Une île en pleine mutation

Phu Quoc est une île tropicale, la plus grande du Vietnam, située à l’extrême sud-ouest du pays.
Elle est pleine mutation : entre une station balnéaire qui concentre tous les resorts (mais en harmonie avec l’environnement), une route en plein travaux (j’y étais en 2013) l’île regorge pourtant de coins quasi désertiques et des villages de pêcheurs où le touriste est regardé avec de grands yeux. Une grande partie de l’île reste occupée par une jungle dense peu accessible. L’accès à certains endroits est même interdit aux touristes par les militaires comme la plage Bao Khem. Accompagné d’un ami vietnamien et en fin d’après-midi, ils ont baissé la garde, car j’ai pu m’aventurer sur cette plage très locale, fréquentée uniquement par des vietnamiens.

Phu Quoc garde donc encore une certaine authenticité pour ceux qui aiment les îles presque « vierges » et encore préservée de la faune touristique.
Mais peut être sera-t-elle la future « Phuket » vietnamienne…

La plage principale Long Beach a plus de 20 km de côtes. Il y a donc de quoi se trouver son petit coin de paradis, un endroit idéal pour lézarder sans se sentir étouffé par la proximité avec ses voisins de plage.
De mai à novembre, la mer est plutôt agitée. J’ai été en mai et sur 7 jours, je n’ai eu qu’une journée de pluie avec petite tempête romantique en prime.

Duong Duong est la ville principale. Il faut s’y rendre pour son marché de nuit et son temple Dinh Cau Rock. Prendre les escaliers et admirer la baie, capter l’ambiance et respirer l’encens qui se dégage de ce lieu de recueillement.

J’ai logé à environ 30 minutes à pied, au calme, loin des restaurants, au Mai Spa Resort que je recommande. Bel accueil, bien situé, j’avais un bungalow face à la mer et je me  faisais masser tous les soirs dans cet hôtel…

Mai Spa Resort, Phu Quoc, Vietnam
Mai Spa Resort

J’ai aimé Phu Quoc pour son côté encore « dans son jus ». La déconnexion est assurée. Si Sao Beach est une plage de carte postale avec sable fin et blanc,  mer turquoise, eau transparente, encore sauvage car très peu de lieux de restauration, le reste de l’île n’est pas aussi paradisiaque. Ce qui lui confère aussi un certain charme. Je la conseille donc plutôt aux voyageurs baroudeurs (et pas trop fauchés, les hôtels ne sont pas bon marché) plutôt que ceux en voyage de noce ou aux chasseurs de plages idylliques. Même si toutes les commodités, resorts et clubs sont présents, il reste une nature, un côté sauvage et une vie insulaire à découvrir.
Sans être un coup de cœur, j’ai aimé Phu Quoc car elle délivre un certain sentiment de liberté lorsqu’on part sur les routes, chemins rocailleux, et autres sentiers ocres.  Elle n’a aucune construction de grands complexes touristiques pour le moment et mais possède une nature sauvage qui lui confère un certain attrait.

 

 

phu-quoc

Long Beach / Bai Sao / Mai Spa Resort

 

 

♦ Informations ♦

 

► À qui conseiller ? : à tous ceux qui aiment les plages quasi désertiques, la nature et les îles encore 
préservées de l'afflux touristique. 

► Que voir : Le marché de nuit à Duong Duong (y dîner aussi le soir pour l'ambiance), visite d'une plantation de
poivre, d'une ferme perlière, d’une fabrique de Nuoc Mam et de la prison de Phu Quoc, les temples et pagodes,
le parc national de Phu Quoc

► Que faire : plongée de décembre à mars (mais l'île n'est pas réputée pour ça), se relaxer à la plage, visiter l'île en scooter, 
découvrir les plages désertes du nord de l'île, les petites îles sauvages du sud, balade dans la jungle avec 
un guide

► Food : fruits de mer. Restos pas cher, on mange en moyenne pour 5 euros voire moins. Pour un homard à deux, 
compter plutôt 15 euros.

► Shopping : acheter du gros poivre blancs ou noirs et des perles (dans une ferme de préférence pour être 
sûre de leur qualité)

► Couchers de soleil instagrammables : aller à Long Beach

► Quand partir ? : de novembre à avril

► Enquiquinements : zéro
À savoir : prévoir un masque en scooter : on prend pas mal de poussière dans les narines...

 

 

Comment y aller ?
Prendre un vol de Ho Chi minh avec Vietnam airlines, JetStar ou Vietjetair (45 minutes, environs 60 euros).
L’aéroport est à 15 min de la plage principale où se concentrent la plupart des hôtels.
Vous pouvez aussi vous rendre en bateau. 1h30 en fast ferry ou 2h30 en long. 15 dollars aller-retour environ.

En savoir plus sur les transports
En savoir plus : Phu Quoc guide

Toutes les plages de Phu Quoc

 

 

long-beach-phu-quoc-14 mai-spa-resort-phu-quoc-04

ile-phu-quoc-vietnam-01
ile-phu-quoc-vietnam-02

Long Beach, Phu Quoc

Long Beach sunset
Long Beach sunset
 
ile-phu-quoc-vietnam-04
Village An Thoi, Phu Quoc
Village de An Thoi au Sud de l’île
ile-phu-quoc-vietnam-06
Chutes d’eau et rivières cachées au cœur de la jungle…
ile-phu-quoc-vietnam-07
Ma conductrice de scooter pendant 2 jours !
ile-phu-quoc-vietnam-08
ile-phu-quoc-vietnam-09
ile-phu-quoc-vietnam-11
ile-phu-quoc-vietnam-13 ile-phu-quoc-vietnam-14
Le marché de nuit de Duong Duong
ile-phu-quoc-vietnam-16 ile-phu-quoc-vietnam-17 ile-phu-quoc-vietnam-19
ile-phu-quoc-vietnam-28 ile-phu-quoc-vietnam-21
Boutiques de souvenirs
ile-phu-quoc-vietnam-22
Dîner au marché de nuit à Duong Duong
ile-phu-quoc-vietnam-23
ile-phu-quoc-vietnam-24
ile-phu-quoc-vietnam-25
ile-phu-quoc-vietnam-26
ile-phu-quoc-vietnam-27  ile-phu-quoc-vietnam-29
ile-phu-quoc-vietnam-30
ile-phu-quoc-vietnam-31
ile-phu-quoc-vietnam-32 ile-phu-quoc-vietnam-33 ile-phu-quoc-vietnam-34 ile-phu-quoc-vietnam-35 ile-phu-quoc-vietnam-36 ile-phu-quoc-vietnam-38 ile-phu-quoc-vietnam-39 ile-phu-quoc-vietnam-40
ile-phu-quoc-vietnam-42
ile-phu-quoc-vietnam-43
Bao Kem, beacj, Phu Quoc
Bao Kem, la plage interdite
ile-phu-quocbao-kem-vietnam-45 ile-phu-quocbao-kem-vietnam-46 ile-phu-quocbao-kem-vietnam-47
Bao Sao, Phu Quoc